> Linux Reviews > man >

locale

Description d'un fichier de définition locale.


  1. locale.5.man
  2. locale.7.man


1. locale.5.man

Manpage of LOCALE

LOCALE

Section: Manuel de l'administrateur Linux (5)
Updated: 9 novembre 1994
Index Return to Main Contents
 

NOM

locale - Description d'un fichier de définition locale.  

DESCRIPTION

Un fichier de définition locale contient toutes les informations dont la commande localedef(1) a besoin pour créer la base de données locale binaire.

Le fichier de définition est constitué de sections, chacune d'entre-elles décrivant en détail une catégorie d'information locale.  

SYNTAXE

Le fichier débute par un en-tête contenant les mots-clés suivants :
<escape_char>
suivi du caractère qui sera utilisé comme caractère d'échappement dans le reste du fichier, pour préfixer les caractères ayant une signification spéciale. Par défaut, il s'agit de la barre oblique inverse « \ ».
<comment_char>
suivi d'un caractère qui servira à introduire des commentaires dans le reste du fichier. Par défaut, il s'agit du symbole dièse « # ».

La définition de la localisation est divisée en plusieurs parties, chacune d'elles représentant une catégorie de localisation. Une partie peut être copiée directement depuis une autre localisation existante, ou peut être définie entièrement. Si l'on désire copier intégralement une catégorie, le seul mot-clé valide est copy suivi du nom de la localisation initiale.

 

LC_CTYPE

La définition de la catégorie LC_CTYPE définissant la typographie locale commence avec la chaîne LC_CTYPE en première colonne.

Les mots-clés suivants sont autorisés :

upper
suivi d'une liste de lettres majuscules. Les lettres A à Z sont inclues automatiquement. Les caractères indiqués dans les classes cntrl, digit, punct, ou space ne sont pas autorisés.

lower
suivi d'une liste de lettres minuscules. Les lettres a à z sont inclues automatiquement. Les caractères indiqués dans les classes cntrl, digit, punct, ou space ne sont pas autorisés.

alpha
suivi d'une liste de lettres. Tous les caractères mentionnés dans upper ou lower sont inclus automatiquement. Les caractères indiqués dans les classes cntrl, digit, punct, ou space ne sont pas autorisés.

digit
suivi d'une liste de chiffres. Seuls les caractères 0 à 9 sont autorisés. Ils sont inclus automatiquement dans cette classe.

space
suivi d'une liste de caractères considérés comme une espace blanche. Les caractères indiqués dans les classes upper, lower, alpha, digit, graph, ou xdigit ne sont pas autorisés. Les caractères <space> (espace), <form-feed> (saut de page), <newline> (saut de ligne), <carriage-return> (retour chariot), <tab>, et <vertical-tab> sont inclus automatiquement.

cntrl
suivi d'une liste de caractères de contrôle. Les caractères mentionnés dans les classes upper, lower, alpha, digit, punct, graph, print, ou xdigit ne sont pas autorisés.

punct
suivi d'une liste de caractères de ponctuation. Les caractères mentionnés dans les classes upper, lower, alpha, digit, cntrl, xdigit, et le caractère <space> (espace) ne sont pas autorisés.

graph
suivi d'une liste de caractères affichables, sauf l'espace. Les caractères mentionnés dans les classes upper, lower, alpha, digit, xdigit, upper, lower, alpha, digit, xdigit et punct sont inclus automatiquement. Les caractères mentionnés dans la classe cntrl ne sont pas autorisés.

print
suivi d'une liste de caractères affichables, y compris l'espace. Les caractères mentionnés dans les classes upper, lower, alpha, digit, xdigit, punct, et le caractère <space> sont inclus automatiquement. Les caractères mentionnés dans la classe cntrl ne sont pas autorisés.

xdigit
suivi d'une liste de caractères représentant les chiffres hexadécimaux. Les chiffres décimaux doivent être mentionnés, suivi d'un ou plusieurs ensembles de six caractères, en ordre croissant. Les caractères suivant sont inclus par défaut : 0 à 9, a à f, A à F.

blank
suivi d'une liste de caractères blancs. L'espace <space> et la tabulation <tab> sont inclus automatiquement.

toupper
suivi d'une liste de correspondance entre majuscules et minuscules. Chaque correspondance est représentée par une paire de lettres majuscule et minuscule, séparées par une virgule , et entourée de parenthèses. Les correspondances sont séparées par des points-virgules.
tolower
suivi d'une liste de correspondance entre minuscules et majuscules. Si le mot-clé tolower est absent, la liste inverse de toupper est utilisée.

La définition de la catégorie LC_CTYPE se termine avec la chaîne de caractères END LC_CYTPE.

 

LC_COLLATE

Ndt : Je n'ai pas compris cette catégorie. J'imagine, sans certitude, qu'elle concerne les caractères superposés (par exemple : un accent « mort » suivi de la lettre à accentuer), ou collés (par exemple : « o » et « e » dans « oeil »). Je laisse donc quelques phrases en anglais, de toute manière ce paragraphe est bien insuffisant, je trouve...

The LC_COLLATE category defines the rules for collating characters.

À cause des limitations de la libc, les options POSIX ne sont pas toutes implémentées. La définition commence avec la chaîne LC_COLLATE en première colonne.

Les mots-clés suivants sont autorisés :

collating-element

collating-symbol

The order-definition starts with a line:

order_start

followed by a list of keywords out of forward, backward or position. The order definition consists of lines that describe the order and is terminated with the keyword

order_end.

Pour plus de détails, regardez les sources dans /usr/lib/nls/src notamment les paragraphes POSIX, Example et Example2.

La définition LC_COLLATE se termine par la chaîne END LC_COLLATE.

 

LC_MONETARY

La définition commence par la chaîne LC_MONETARY en première colonne.

Les mots-clés suivants sont autorisés :

int_curr_symbol
suivi du code international de symbole monétaire. Il s'agit d'une chaîne de 4 caractères composée du code défini dans le standard ISO 4217 (trois caractères) suivie d'un séparateur.
currency_symbol
suivi du symbole monétaire local.
mon_decimal_point
suivi de la chaîne à utiliser comme délimiteur décimal lors de la mise en forme de valeurs monétaires.
mon_thousands_sep
suivi de la chaîne à utiliser comme séparateur de groupes de chiffres lors de la mise en forme de valeurs monétaires.
mon_grouping
suivi d'une chaîne décrivant la mise en forme numérique de valeurs monétaires.
positive_sign
suivi de la chaîne à utiliser comme signe positif lors de la mise en forme de valeurs monétaires.
negative_sign
suivi de la chaîne à utiliser comme indicateur négatif lors de la mise en forme de valeurs monétaires.
int_frac_digits
suivi du nombre de décimales à afficher lors de la mise en forme avec le symbole int_curr_symbol.
frac_digits
suivi du nombre de décimales à afficher lors de la mise en forme avec le symbole currency_symbol.
p_cs_precedes
suivi d'un entier valant 1 si les symboles monétaires currency_symbol ou int_curr_symbol doivent précéder la valeur numérique, et 0 s'ils doivent suivre la valeur numérique.
p_sep_by_space
suivi d'un entier.
0
signifie qu'aucune espace ne doit être insérée entre le symbole et la valeur.
1
signifie qu'une espace doit être insérée entre le symbole et la valeur.
2
signifie qu'une espace doit être inséré entre le symbole monétaire et le symbole de signe positif s'ils sont adjacents.
n_cs_precedes
0
- le symbole suit la valeur
1
- le symbole précède la valeur
n_sep_by_space
Un entier valant 0 si aucune espace ne sépare les symboles currency_symbol ou int_curr_symbol de la valeur pour une quantité négative, 1 si une espace sépare le symbole de la valeur, et 2 si une espace sépare le symbole du signe s'ils sont adjacents.
p_sign_posn
0
Des parenthèses encadrent la valeur et les symboles currency_symbol ou int_curr_symbol.
1
Le signe précède la valeur et les symboles currency_symbol ou int_curr_symbol.
2
Le signe suit la valeur et les symboles currency_symbol ou int_curr_symbol.
3
Le signe précède les symboles currency_symbol ou int_curr_symbol.
4
Le signe suit les symboles currency_symbol ou int_curr_symbol.
n_sign_posn
0
Des parenthèses encadrent la valeur et les symboles currency_symbol ou int_curr_symbol.
1
Le signe précède la valeur et les symboles currency_symbol ou int_curr_symbol.
2
Le signe suit la valeur et les symboles currency_symbol ou int_curr_symbol.
3
Le signe précède les symboles currency_symbol ou int_curr_symbol.
4
Le signe suit les symboles currency_symbol ou int_curr_symbol.

La définition LC_MONETARY se termine par la chaîne END LC_MONETARY.

 

LC_NUMERIC

La définition de cette catégorie commence par la chaîne LC_NUMERIC en première colonne.

Les mots-clés suivants sont autorisés :

decimal_point
suivi d'une chaîne indiquant le séparateur decimal lors de la mise en forme d'une valeur numérique.
thousands_sep
suivi d'une chaîne indiquant le séparateur de groupes lors de la mise en forme d'une valeur numérique.
grouping
suivi d'une chaîne décrivant la mise en forme d'une valeur numérique.

La définition de la catégorie LC_NUMERIC se termine par la chaîne END LC_NUMERIC.

 

LC_TIME

La définition débute par la chaîne LC_TIME en première colonne.

Les mots-clés suivants sont autorisés :

abday
suivi d'une liste des noms de jours abrégés. La liste commence par le dimanche (Sunday).
day
suivi d'une liste des noms de jours. La liste commence par le dimanche (Sunday).
abmon
suivi d'une liste des noms de mois abrégés.
mon
suivi d'une liste des noms de mois.
am_pm
suivi de la représentation locale des chaînes am et pm.
d_t_fmt
Le format local de la date et de l'heure.
d_fmt
Le format local de la date.
t_fmt
Le format local pour l'heure.
t_fmt_ampm
Le format local pour l'heure sur un cadran de 12 heures.

La définition de la catégorie LC_TIME se termine par la chaîne END LC_TIME.

 

LC_MESSAGES

La définition de cette catégorie commence par la chaîne LC_MESSAGES en première colonne.

Les mots-clés suivants sont reconnus :

yesexpr
suivi d'une expression rationnelle correspondant à une réponse affirmative.
noexpr
suivi d'une expression rationnelle correspondant à une réponse négative.

La définition de la catégorie LC_MESSAGES se termine par la chaîne END LC_MESSAGES.

Se référer à la norme POSIX.2 pour plus de détails.  

FICHIERS

/usr/lib/locale/
--- base de données des localisations installées.
/usr/lib/nls/charmap/*
--- tables de caractères.
 

BOGUES

Cette page est incomplète.  

CONFORMITÉ

POSIX.2  

VOIR AUSSI

locale(1), localedef(1), localeconv(3), setlocale(3), charmap(5)  

TRADUCTION

Ce document est une traduction réalisée par Christophe Blaess <http://www.blaess.fr/christophe/> le 16 juillet 1997 et révisée le 21 juillet 2006.

L'équipe de traduction a fait le maximum pour réaliser une adaptation française de qualité. La version anglaise la plus à jour de ce document est toujours consultable via la commande : « LANG=en man 5 locale ». N'hésitez pas à signaler à l'auteur ou au traducteur, selon le cas, toute erreur dans cette page de manuel.


 

Index

NOM
DESCRIPTION
SYNTAXE
LC_CTYPE
LC_COLLATE
LC_MONETARY
LC_NUMERIC
LC_TIME
LC_MESSAGES
FICHIERS
BOGUES
CONFORMITÉ
VOIR AUSSI
TRADUCTION

This document was created by man2html using the manual pages.
Time: 17:36:54 GMT, October 23, 2013

2. locale.7.man

Manpage of LOCALE

LOCALE

Section: Manuel de l'administrateur Linux (7)
Updated: 24 avril 1993
Index Return to Main Contents
 

NOM

locale - Description du support multilingue.  

SYNOPSIS

#include <locale.h>
 

DESCRIPTION

Les paramètres régionaux (ou locale, en anglais) constituent un ensemble de règles linguistiques et culturelles. Ceci couvre des aspects tels que la langue utilisée pour les messages, le jeu de caractères, les conventions lexicographiques, etc. Un programme doit être capable de déterminer les paramètres de l'utilisateur et d'agir en conséquence pour être portable dans divers environnements culturels.

Le fichier d'en-tête <locale.h> déclare les types de données, les fonctions et les macros utilisés pour ces tâches.

Les fonctions qu'il déclare sont setlocale() pour définir ces paramètres et localeconv() pour obtenir des informations sur la mise en forme des nombres.

Il existe différentes catégories de paramètres régionaux qui peuvent être utiles à un programme. Elles sont déclarées en tant que macros. En les utilisant comme premier argument de la fonction setlocale(), il devient possible de fixer l'une de ces informations :

LC_COLLATE
est utilisée pour modifier le comportement des fonctions strcoll() et strxfrm(), qui permettent les comparaisons de chaînes dans l'alphabet local. Par exemple, le double-s allemand est ordonné comme « ss ».
LC_CTYPE
permet de modifier le comportement des fonctions de manipulation et classification de caractères, telles que isupper() et toupper(), et celui des fonctions travaillant sur des caractères multioctets comme mblen() ou wctomb().
LC_MONETARY
modifie les informations renvoyées par localeconv() pour décrire la mise en forme habituelle des nombres, en accord avec des détails comme le point décimal ou la virgule décimale. Ces informations sont utilisées par la fonction strfmon().
LC_MESSAGES
configure la langue utilisée pour afficher les messages, et la saisie de réponses affirmatives ou négatives. La bibliothèque C GNU contient les fonctions gettext(), ngettext(), et rpmatch() pour aider à utiliser ces données. Les fonctions de la famille GNU gettext obéissent aussi à la variable d'environnement LANGUAGE.
LC_NUMERIC
modifie les informations utilisées par les fonctions des familles printf() et scanf(), lorsqu'elles doivent respecter les paramètres régionaux de l'utilisateur. Ces données peuvent également être obtenues avec la fonction localeconv().
LC_TIME
modifie le comportement de la fonction strftime() pour afficher l'heure dans un format adéquat. Par exemple, la plupart des pays d'Europe utilise un format horaire sur 24 heures, alors que les USA utilisent un format sur 12 heures.
LC_ALL
regroupe toutes les catégories ci-dessus.

Si le second argument de la fonction setlocale() est une chaîne de caractères vide, , ceci correspond aux paramètres régionaux par défaut, déterminés par les étapes suivantes :

1.
Si la variable d'environnement LC_ALL n'est pas vide, sa valeur est utilisée.
2.
Si une variable d'environnement ayant le même nom que les catégories mentionnées ci-dessus est non vide, sa valeur est utilisée pour la catégorie en question.
3.
Si la variable d'environnement LANG est non vide, sa valeur est utilisée.

Les valeurs concernant la mise en forme numérique sont disponibles dans une structure struct lconv, renvoyée par la fonction localeconv(), déclarée ainsi :

struct lconv {
  /* -------- Informations numériques (non-monétaires) ------- */

  char *decimal_point;    /* Séparateur décimal */
  char *thousands_sep;    /* Séparateur des milliers */
  char *grouping; /* Cette chaîne de caractères contient une
                     liste de nombres, séparés par des
                     point-virgules. Chaque élément indique le
                     nombre de chiffres utilisé pour ce groupe.
                     Les éléments d'indice les plus élevés
                     correspondent aux groupes les plus à gauche.
                     Un élément de valeur CHAR_MAX signifie
                     l'arrêt du groupement.
                     Un élément de valeur 0 signifie que l'élément
                     précédent est répété pour tous les groupes
                     plus à gauche.

                     Ndt : c'est pas clair ?
                     Ben, la V.O. non plus ! ;-) */
   

  /* ----------------- Informations monétaires ---------------- */

  char *int_curr_symbol;    /* Les trois premiers caractères
                               correspondent au symbole monétaire
                               d'après ISO 4217. Le quatrième
                               symbole est le séparateur,
                               le cinquième est '\0'. */
  char *currency_symbol;    /* Symbole monétaire local. */
  char *mon_decimal_point;  /* Caractère séparateur décimal */
  char *mon_thousands_sep;  /* Caract. séparateur milliers */
  char *mon_grouping;       /* Comme 'grouping' (ci-dessus) */
  char *positive_sign;      /* Signe pour valeurs positives */
  char *negative_sign;      /* Signe pour valeurs négatives */
  char  int_frac_digits;    /* Int'l fractional digits. */
  char  frac_digits;        /* Local fractional digits. */
  char  p_cs_precedes;      /* 1 si le symbole monétaire précède
                               les valeurs positives, 0 s'il
                               les suit */
  char  p_sep_by_space;     /* 1 si un espace sépare le symbole
                               monétaire d'une valeur + */

  char  n_cs_precedes;      /* 1 si le symbole monétaire précède
                               les valeurs négatives, 0 s'il
                               les suit */

  char  n_sep_by_space;     /* 1 si un espace sépare le symbole
                               monétaire d'une valeur - */

  /* Positions des signes plus et moins :
     0 Parenthèses autour de la valeur et du symbole monétaire.
     1 Le signe précède la valeur et le symbole monétaire.
     2 Le signe suit la valeur et le symbole monétaire.
     3 Le signe précède immédiatement le symbole monétaire.
     4 Le signe suit immédiatement le symbole monétaire. */
  char  p_sign_posn;
  char  n_sign_posn;
};
 

CONFORMITÉ

POSIX.1-2001. Les fonctions de la bibliothèque GNU gettext sont décrites dans le document LI18NUX2000.  

VOIR AUSI

locale(1), localedef(1), gettext(3), localeconv(3), ngettext(3), nl_langinfo(3), rpmatch(3), setlocale(3), strcoll(3), strfmon(3), strxfrm(3), strftime(3)  

TRADUCTION

Ce document est une traduction réalisée par Christophe Blaess <http://www.blaess.fr/christophe/> le 20 octobre 1996 et révisée le 14 août 2006.

L'équipe de traduction a fait le maximum pour réaliser une adaptation française de qualité. La version anglaise la plus à jour de ce document est toujours consultable via la commande : « LANG=C man 7 locale ». N'hésitez pas à signaler à l'auteur ou au traducteur, selon le cas, toute erreur dans cette page de manuel.


 

Index

NOM
SYNOPSIS
DESCRIPTION
CONFORMITÉ
VOIR AUSI
TRADUCTION

This document was created by man2html using the manual pages.
Time: 17:36:54 GMT, October 23, 2013

SVENSKA - cs - SVENSKA - SVENSKA - SVENSKA - ja - pl - SVENSKA